06.29.64.80.95 rabia@lumierez-vous.com

Hier ? ici et maintenant ? demain ?

par | Avr 11, 2021 | Non classé | 2 commentaires

Quand j’ai décidé du sujet de cet article, je me suis demandée si je n’en parlais pas un peu trop. Mais c’est tellement récurrent en ce moment (exacerbé surtout en ce moment), que je ne pouvais pas en faire autrement.

Nous avons l’art et la manière de refaire le passé, et de fantasmer le futur. Et ne pas être conscient de l’instant présent.

Revivre le passé, des situations. Se plaindre de ce qu’il s’y est passé. Culpabiliser de la réaction qu’on a eu et se dire des mois voire des années plus tard qu’on aurait dû réagir comme ça. Continuer d’être en froid avec un proche pour une raison que l’on met quelques secondes à se souvenir.

Continuer de sortir des excuses à la con pour se convaincre et convaincre qu’après des années de querelles c’est toujours nous qui avons raison. Souvent aussi, on revit une situation difficile de laquelle on est sortie, en l’exagérant, en la rendant terrifiante et on nous rassure à coups de « t’imagines si tu y étais resté ??….t’imagines si je ne t’avais pas aidé qu’est-ce que tu serais devenu ? etc etc… »

On grandit avec un pied dans un passé que l’on veut changer, et l’autre dans un futur que l’on idéalise. On nous apprend à « avancer » en prenant exemple sur le passé « fais gaffe ne refais pas…tu te rappelles ce qu’il s’est passé quand… ». Tout cela pour contrôler un futur qui n’existe pas.

Et alors on se crée un futur basé sur des peurs aussi. On a peur pour l’avenir de nos enfants. On se demande avec anxiété ce qu’ils vont faire de leur vie. Et on se dit que comme nous sommes leurs parents, et bien notre devoir est de les protéger. Et comme on sait mieux qu’eux ce qui est bon pour eux, on leur dicte nos choix. Avec le maître mot de « les protéger ». Et cela donne des enfants qui ne vivent pas leur vie, mais celle de leur entourage.

On refait, on revit un passé qui n’existe plus. On idéalise, on projette un futur qui est illusion.

Quand vivez-vous ? comment pouvez-vous être heureux en ressassant un hier qui ne reviendra pas, qui ne reviendra plus. Comment pouvez-vous vivre en idéalisant un futur qui est illusion ?

Vous ne vivez plus hier. Vous ne vivrez peut-être pas demain. Vous êtes ici et maintenant. Il n’y a que ici et maintenant que vous pouvez agir. Dans son livre que l’on ne présente plus « Le pouvoir de l’instant présent » Eckhart Tollé identifie deux types de temps : un temps horloge et un temps psychologique.

Le temps horloge se définit par exemple, par une prise de rendez-vous prochain chez son coiffeur, ou la planification d’une invitation à recevoir des amis. Les formalités pratiques réalisées, nous sommes invité à reprendre notre assise dans l’instant présent.

Le temps psychologique lui se définit comme ce que j’ai narré plus haut. Le perpétuel ressassement du passé, et la projection illusoire dans le futur.

Le premier fait avancer si nous avons la conscience de revenir dans l’instant présent. Le second, dans l’illusion de se projeter pour notre « bien » et le prétendu « bien » de notre entourage, à contrario de nous faire avancer, nous retient sous les multiples couches de peur dont nous sommes recouvert.

Très souvent, ces peurs de demain nous sont transmises. Par un environnement, une culture qui nous les a transmises. Et nous pensons ne pas avoir d’autres choix que de les transmettre. Aussi nous avons peur à la place de nos enfants qu’ils leurs arrivent quelque chose :

– Mais ton enfant a peur lui ?

– ….non….

-…alors pourquoi tu te mets dans cet état pour quelque chose qui n’existe pas et qui en plus ne te concerne pas ?

-…mais c’est ma fille/mon fils, c’est normal que j’ai peur…

Voilà un exemple de dialogue que je peux entendre. Si l’enfant  lui n’a pas peur, alors la peur du parent va indubitablement lui être transmise. Alors il appellera sa mère le plus souvent en lui exprimant sa peur, et celle-ci dira haut et fort « je savais que ça allait se passer comme ça »…loin de se dire qu’elle est à l’origine de la création de cette peur, l’ayant tellement attiré par ses pensées.

La seule chose que nous pouvons contrôler ici et maintenant est nos pensées.

On peut certes utiliser la loi de l’attraction pour l’avenir. Je ne vais pas argumenter ici ce que vous trouverez un peu partout. Mais il nous appartient aujourd’hui de créer un « après » de Paix en commençant ici et maintenant à s’en imprégner.

La Vie est impermanence. Rien n’est figé. Le voyant que vous consulterez vous donnera une perspective de votre demain en fonction de ce que vous dégagez énergétiquement à la seconde où ses mots vous parviennent.

Il vous appartient aujourd’hui de vous centrer sur votre instant présent, sur ce que vous êtes, sur ce que vous voulez vivre. Votre Vie vous appartient. Mais si vous la laissez figé à hier, et que vous la maintenez sous des couches de peurs en prévision de demain, alors elle ne vous appartient plus.

Il est urgent d’en prendre conscience. Ici et maintenant.

Vous ne savez pas comment faire ? alors agissez, et vite, contactez-moi.

Il en va de votre Vie.